Bienvenue aux Mines Paristech
Bienvenue à MINES ParisTech
Newsletter International
Website
Théorie & Pratique
Vous êtes

webTV

Lecture

Séminaire PSL - Écosystèmes de médias I Session 4 Partie 4

Lecture

Séminaire PSL - Écosystèmes de médias I Session 4 Partie 2

Lecture

Séminaire PSL - Écosystèmes de médias I Session 4 Partie 3

Lecture

Séminaire PSL - Écosystèmes de médias I Session 4 Partie 1

Lecture

Lancement de la Chaire DEEP unissant HUTCHINSON, l'ESPCI et MINES ParisTech

+ Toutes les vidéos

Partager

Modélisation des flux d'eau et d'énergie dans le bassin de la Seine

Modélisation des flux d'eau et d'énergie dans le bassin de la Seine

Modelling of water and energy fluxes in the Seine basin

Proposition de thèse

Spécialité

Géosciences et géoingénierie

Ecole doctorale

GRNE - Géosciences, Ressources Naturelles et Environnement

Directeur de thèse

FLIPO Nicolas

Co-directeur de thèse

RIVIERE Agnes

Unité de recherche

Géosciences

ContactAgnès RIvière
Site Web
Mots-clés

., .

., .

Résumé

L'objectif de ce travail de thèse est de développer un modèle de transfert des flux d'eau et de chaleur à l'échelle du bassin de la Seine comprenant un des systèmes aquifères les plus importants d'Europe. La gestion durable des ressources en eau, tant du point de vue de sa disponibilité, que de sa qualité physico-chimique et écologique, en passant par son potentiel de production d'énergie, sera sous-tendue dans le futur par notre capacité à anticiper les effets du changement climatique, l'évolution des demandes, et les nouveaux systèmes de gouvernance relatifs à la gestion des milieux anthropisés (gestion des infrastructures, politiques de développement territorial). Il sera ainsi impératif de décrire aussi précisément que possible les évolutions temporelles et spatiales des transferts de chaleur et d'eau dans les différents compartiments tout en tenant compte des changements globaux.
Dans ce cadre, l'équipe SHR développe, en collaboration avec l'IPSL, un outil de modélisation intégrée visant à simuler des échanges thermiques entre l'atmosphère et la surface (sol, rivière et lac) et les systèmes aquifères. Un premier couplage lâche entre la plateforme ORCHIDEE (développée par l'IPSL) et la plateforme CAWAQS (développée au Centre de Géosciences), basé sur la résolution au pas de temps horaire d'un bilan énergétique, est en développement actuellement dans l'équipe SHR. Il sera appliqué au bassin des Avenelles (46 km²). Le travail de thèse s'appuiera sur cette première maquette et aura pour ambition de changer d'échelle depuis le bassin des Avenelles jusqu'au bassin de la Seine (75000 km2).
Afin de simuler l'ensemble du système aquifère du bassin de la Seine, la formation aquifère du Jurassique sera tout d'abord introduite dans le modèle qui se limite actuellement aux argiles de Gault. Une synthèse des différentes acquisitions de mesures de températures et de conductivités thermiques dans les différents compartiments de l'hydrosystème Seine (les différents aquifères et aquitards, sol, interface nappe-rivière et plan d'eau) en utilisant les travaux réalisés sur le bassin parisien est nécessaire afin de calibrer le modèle Seine. Un module prenant en compte l'ombrage de la végétation des berges sera également développé afin de pouvoir simuler correctement le bilan énergétique des rivières. Sur la base de cette première structure de modélisation un premier bilan des performances de la plate-forme sera réalisé à l'échelle des masses d'eau de surface (cours d'eau et rivière) et des masses d'eau souterraine à l'aide d'une base de données qui sera construite à partir de données in situ en rivière et en aquifères, ainsi que de produits issus de l'imagerie satellitaire. Ce premier diagnostic permettra de déterminer les développements conceptuels à mener, tels que les rétroactions aquifère-sol-atmosphère, ou la représentation des transferts entre aquifères, afin d'aboutir, en fin de thèse, à une cartographie fonctionnelle hydro-thermique des masses d'eau et à une évaluation de sa sensibilité aux changements climatiques

.

Contexte

.

Encadrement

.

Profil candidat

La candidate ou le candidat devra posséder de bonnes compétences en programmation (C , fortran, shell), en modélisation numérique, en physique, hydrologie et hydrogéologie et en système d'information géographique. Elle ou il devra également être à l'aise sur les aspects quantitatifs pour concevoir et mettre en œuvre des modèles numériques.

.

Références

.

Type financement

Autre type de financement

Retour à la liste des propositions

actualité

MINES ParisTech partenaire privilégié de Safran

Formation MINES ParisTech partenaire privilégié de Safran Cet espace d’enseignement au cœur des locaux…
> En savoir +

Ouverture à la concurrence du transport ferroviaire

Formation Ouverture à la concurrence du transport ferroviaire En Europe, la mise en concurrence du transport…
> En savoir +

La musique indienne, remède à l'anxiété ?

Formation La musique indienne, remède à l'anxiété ? Luc Perera , doctorant SACRe PSL dans le groupe Symbiose de…
> En savoir +

La science a besoin des femmes

Formation La science a besoin des femmes La Fondation L'Oréal lance la 12 e édition du programme des…
> En savoir +

Au Japon, entre émotion et rêves d'avenir

Formation Au Japon, entre émotion et rêves d'avenir Elles ont eu « la chance de vivre cette expérience unique et…
> En savoir +

+ Toutes les actualités

contact

Régine MOLINS
Direction de l'Enseignement
Service du Doctorat
> envoyer un mail

Plan du site
MINES
ParisTech

60, Boulevard Saint-Michel
75272 PARIS Cedex 06
Tél. : +33 1 40 51 90 00

Implantations
Formation
Mentions légales | efil.fr | ©2012 MINES ParisTech | +33 1 40 51 90 00 |